Mission 2019-03-22T02:56:18+00:00

Mission

1. Public, vous protéger

La FMA a pour mission d’assurer la protection du public, notamment en contrôlant l’accès aux professions de la santé. La FMA s’assure de la qualité des activités professionnelles de ses membres et favorise le maintien et le développement de leurs compétences. Assurer la protection du public et la qualité des soins dans le domaine de la santé et des Médecines alternatives.
AJOUTER sous forme de lien 

  •  Déposer une une demande d’enquête au bureau du syndic.
  • Il existe deux types de recours s’offrant aux patients/clients s’estimant lésés suite à un traitement.
    1. Les recours en droit disciplinaire
    2. Les recours en droit civil

Les recours en droit disciplinaire

  • Une demande d’enquête peut être déposée auprès du syndic de la Fédération des Médecines Alternatives par quiconque estimant qu’une infraction a été commise, au Code de déontologie ou à tout autre règlement ou directives adoptées par le Conseil d’administration de la FMA.
    Une fois l’enquête terminée et en fonction de la preuve disponible, le syndic peut décider de déposer une plainte disciplinaire à l’endroit d’un professionnel devant le Conseil de discipline de la FMA. Lors de certaines situations et selon certains critères très précis, le syndic ou le syndic-adjoint peuvent également proposer la conciliation.
    Pour toute demande d’enquête ou d’information, vous pouvez joindre la FMA du lundi au jeudi de 10h à 16h.
    (418) 265-2079
    fedrationmedecinealternative@gmail.com

Les recours en droit civil

  • Dans le contexte d’une relation thérapeute-patient en médecine alternative, les recours possibles en droit civil concernent les situations où un patient estime avoir subi un préjudice par la faute d’un professionnel.  Une réparation, notamment monétaire, ne peut être ordonner que par les tribunaux civils et jamais par des tribunaux disciplinaires.

2. Promouvoir des services de qualité professionnelle.

Parce que le développement des approches corporelles nous préoccupe, nous souhaitons participer à l’évolution des thérapies alternatives. Notre mission est de regrouper, informer et de représenter les professionnels des médecines alternatives, de promouvoir leur art et leurs techniques, et ce, dans le respect des différences.

Afin de s’ouvrir à de multiples approches, la FMA compte parmi ses membres des massothérapeutes, des kinésithérapeutes, des orthothérapeutes, des naturopathes, des naturothérapeutes, des psychothérapeutes, des ostéopathes, des faciathérapeutes, des homéopathes et des kinothérapeutes…

La FMA regroupe des thérapeutes possédant un profil de formation et des compétences spécifiques selon leur spécialisation, ce qui les habilite à offrir des services professionnels dans plusieurs approches.

Être membre offre des privilèges comme celui d’être reconnu par les compagnies d’assurances et de se prémunir d’une police d’assurance responsabilité professionnelle à un prix raisonnable. La FMA assure que ses membres aient les compétences et la formation professionnelle requise pour pratiquer.

Pour devenir membre de la Fédération des Médecines Alternatives, le thérapeute doit respecter de nombreux critères.

• Bien que nos membres proviennent de différentes écoles reconnues, la FMAévalue les professionnels qui veulent y adhérer.

• La FMA vérifie la provenance des diplômés.

• Un code déontologique encadre la profession et doit être respecté par le membre.

• Le nombre d’heures exigées varie d’une approche à l’autre. Vous obtiendrez plus de détails dans la rubrique Disciplines reconnues

.

Des critères qui permettent de vérifier les connaissances.

La FMA veut protéger le public.